• Retour en Belgique

    Voilà, je suis de retour en Belgique, mais mon esprit est toujours en partie au Vietnam, au Laos et le restera.

    Un voyage a un impact, une énergie reste en toi, elle se traduit par des images, des odeurs, du ressenti, de la connaissance supplémentaire et une ouverture accrue sur le pays découvert...

    Les plus du Vietnam, une population accueillante et de très belles choses à découvrir comme la Baie d'Ha Long.

    Les plus du Laos, une nature préservée dû à une densité de population faible.

    J'ai quitté ma maison pour suivre un rêve, le rêve de voir le Monde, de connaitre d'autres cultures, de m’émerveiller devant des paysages, d'avoir souvent l'impression de me perdre pour en fait retrouver mon chemin personnel et ainsi me créer des souvenirs qui dureront le restant d'une vie.

    Vos commentaires m'ont bien fait plaisir. et je vous en remercie!!

    Je remercie également Wada (Japan), Leandro et Jamille (Brazil), Guillaume (Reims), Markus (Switzerland), Choupette et Tim (Besançon) , Rosa (Barcelona), Noël (Bretagne) et Alain (Provence), cette liste n''est pas exhaustive..., des rencontres éphémères du monde entier qui ont contribué à la richesse de ce voyage.

    Trekking Cat baBaie d'Ha Long

     

     

     

     

     

     

     

     HanoïUdomxai

     

     

     

     

     

     

     Je remercie aussi la population locale pour sa gentillesse et son hospitalité.

    HanoïCat Ba

  • Ho Chi Minh Ville (Saigon)

    Vol Vientiane - Ho Chi Minh Ville ce samedi 23 noveSaigonmbre, retour au Vietnam!

    Premier contact une moto taxi de l'aéroport au quartier routard de Pham Ngu Lao, on sent qu'on vit, il roulait comme un malade.

    Puis découverte de Saigon, ville de 7 millions d'habitants. La première impression n'est peut être pas la meilleure, emportée par le vacarme pétaradant de la rue (il y aurait plus de 4 millions de motocyclettes!).

    C'est beaucoup plus moderne, de longues avenues avec de larges trottoirs, beaucoup de buildings, qui n'existaient quasi pas à Hanoï.

    J'ai finalement apprécié l'ambiance, le soir c'est incroyable, il y a comme une boulimie de soif de vivre, de frénésie, Ho chi Minh Ville, que tout le monde continue à appeler Saigon (son nom d'avant 1975), a connu 95 ans d'influence française, supporté les Américains, résisté à la bureaucratie du Nord. A présent, sortie d'un long sommeil, j'ai eu l'impression qu'elle mord la vie à pleine dent, comme pour rattraper le temps perdu.

    Delta du MékongVisite de la ville et dernière croisière au menu avec le Delta du Mékong. J'ai visité à cette occasion, Cai Be et Vinh Long avec son marché flottant (le plus connu est cependant celui de Can Tho), l'idéal aurait été de passer une nuit à Can Tho de manière indépendante comme je l'ai fait à la Baie d'Ha Long...

    La nature est de nouveau super, le delta du Mékong est le grenier à riz du Vietnam. A l'extrémité sud du Pays, entre l'agglomération de Saigon, la frontière du Cambodge, la mer de Chine et le Golf de Siam, s'étend une immense et basse plaine, extrêmement fertile, traversée par les neuf bras d'un fleuve éclaté en morceaux (Cu'U Long en Vietnamien, ce qui signifie "neuf dragons"). Ce paysage m' a fait penser au Kerala en Inde...

    Détails pratiques,, excursion Mékong à 15$, moto taxi de l'aéroport 5$, logement à 10$.

    Une découverte pour conclure, la chanteuse Liégeoise d'origine Vietnamienne, Pham Quynh Anh, j'ai découvert cette chanson et la vidéo qui l'accompagne, celle-ci m'a été  présentée par des Vietnamiens avec de très belles images de ce pays, en voici le lien : Bonjour Vietnam (texte de Marc Lavoine)

    http://www.youtube.com/watch?v=9znhO7i9Dsc

     

  • Vientiane

    4 heures de route depuis Vang Vieng et découverte de la capitale du Laos, paisible capitale en bord de fleuve avec de nombreux temples et de bons restaurants, bars et cafés.

    PatuxaiC'est une ville comparable à Liège bien loin de l'effervescence d'Hanoï. J'en ai profité pour louer un vélo qui convient pour cette ville plate à circulation modérée...

    Visite de différents temples, dont le très imposant Vat Sisaket (10000 Bouddha présent, en cours de restauration, c'est le plus ancien temple  de la ville), monuments (voir le Patuxai) et musées au programme.

    Dès mon arrivée, jour de pleine lune, c'est la fête (merci pour l’accueil, mais j'ai appris que ce n'était pas pour moi, mais bien les fêtes de That Luang, Le Bun Pha That Luang, la plus importante fête religieuse du pays.

    Cérémonie religieuse That Luang

    Petite fantaisie la visite de la brasserie Beerlao, on disait dans mon guide que c'était possible d'en faire la visite et bien je confirme, après quand même une heure de vélo (l'usine se trouve à une quinzaine de km de Vientiane et le vélo est digne de Philippe Gilbert mais vraiment à ses débuts), je me suis présenté à la réception de l'usine, on m'a donné un badge, une Beerlao (dont je n'avais pas encore essayé lAccueil Brasserie Beerlaoa LaneXang) et des chips en attendant qu'une guide me fasse visiter l'entreprise et tout seul en plus...

    J'ai été surpris pas la communication et l'image que Beerlao veut donner aux visiteurs (C'est vrai que cette entreprise fait partie d'un grand groupe brassicole, pas moins que le groupe Carlsberg).

    J'ai noté quelques infractions au niveau environnemental, j'enverrai une proposition de transaction par fax dès mon retour, je serai tolérant vu la bière offerte et les chipsClin d'œil

    Transport en commun pour visiter le Bouddha Park de Xieng Khuan, c'était vraiment chouette. Mais c'est une aventure le transport en commun, d'abord un bus jusqu'au Lao-Thai Friendship Bridge (Pont de l'amitié Thaïlande Laos, poste frontière avec la Thailande), puis un Tuk Tuk jusqu'au Bouddha garden par une route exécrable.

    Détails pratiques, logement à 20 $ (petit déjeuner inclus), et oui un peu plus cher et pour la première fois plus difficile à trouver (en fait, il y avait la fête religieuse décrite plus haut au même moment et cela à fait que...), j'ai du d'abord passer la nuit dans un endroit encore plus cher et pas fameux, puis j'ai continué mes recherches pour trouver un endroit pas mal le "Vientiane Star Hotel", une bonne adresse...

  • Vang Vieng

    Après 6h de mini bus entre Luang Prabang et Vang Vieng (prix 115000 LAK, mini bus = 13 personnes entassées l'une sur l'autre dans un petit bus...).

    Je fais un stop à Vang Vieng pour éviter de nouveau de devoir gérer 12 heures de bus d'affilées sur la route de Vientiane.

    Me voilà donc à Vang Vieng, ce que j'en avais entendu, une superbe nature, mais beaucoup de fêtards...

    Donc me voilà sur place un peu de manière forcée pour vérifierClin d'œil.

    Au programme, location d'une mobylette et visite de grottes, agrémentée par une visite du Lagon Bleu que mon guide décrivait. Programme plutôt court comme je ne reste que deux nuits.

    Falaises de Calcaire Vang Vieng

    Tout d'abord, super logement bungalow le long de la Nam Song au pied d'une incroyable falaise de calcaire.

    En effet, une caractéristique de Vang Vieng c'est les falaises de calcaire qui se dressent en toile de fond, celles ci sont parcourues de galeries inexplorées, un vrai paradis pour spéléologues. Cependant, la spéléologie n'est pas vraiment une facette que j'ai travaillé jusqu'à présent, donc autant dire que se retrouver dans une grotte seul avec une petite lampe de poche était impressionnant, comme je le dis souvent, toute nouvelle expérience est bonne à prendre, mais c'est plutôt stressant.

     

     

    Le fameux Lagon Bleu n'était pas mal n'ont plus dans son genre, Lagon Bleu Vang Vieng

    un autre style disons...

    En dehors de ce cadre enchanteur, j'ai été déçu par l'ambiance le soir où une meute de jeunes anglophones se faisaient remarquer sans respect pour les locaux Laotiens... A tel point que j'ai ressenti les Laotiens différents, plus sur leur garde, donc moins authentiques. C'était pas plus mal de ne rester que deux nuits, car un voyage c'est un tout, le soir aussi il faut pouvoir s'exprimer et découvrir des choses!

    Détails pratiques, logement à 10 $ dans le super bungalow à l'écart du bruit.

  • Luang Prabang

    L'ancienne capitale royale, riche de 32 temples est parmi les plus belles destinations d'Asie du Sud Est.

    Coucher de soleil sur le Mékong

    Le classement de la ville au patrimoine mondial de l'UNESCO a entrainé l'interdiction des bus et des camions dans le centre historique , où la circulation se fait essentiellement à pied et à vélo.

     

    Ce fait donne du charme intangible, une nonchalance où il fait bon être. Le revers de la médaille, beaucoup de touristes, j'ai rencontré pour la première fois des Belges, des Italiens..., toutes les nationalités sont là...

     

    Au menu croisière sur le Mékong, visite de Pak Ou Cave où se trouve bien un millier de statues de Bouddha et de la Khuangsy Waterfall.

     

    Cérémonie d'offrande aux moines

    Moment fort, le Tak Bat, procession des moines pour collecter les aumônes, chaque jour à l'aube, des bronzes pieds nus en robe safran parcourent les rues, où des fidèles remplissent leurs bols à aumône de boulettes de riz gluant.

    Par cette cérémonie calme et méditative les moines réaffirment leurs vœux de pauvreté et d'humilité, tandis que les bouddhistes augmentent leur mérite spirituel par ce don respectueux.

    Fallait se lever tôt 5 heures du matin, mais c'était un moment magique, comme les voyages peuvent si bien en procurer.

     

    Détail pratique, logement à 10$, pas mal du tout dans le quartier des guesthouses le long du Mékong.